ASCENDIT IN CAELUM

Marjeta Cerar, soprano

      Sena Choi, flûte à bec

    Vanessa Monteventi, violon baroque

    Daniel de Morais, théorbe

Marcelo Giannini, orgue  

 

Temple de Carouge
Dimanche 16 mai 12h15

Des cantates et airs de Schutz, de Campra, mais aussi de la musique polonaise ancienne, une voix d’ange, et un ensemble instrumental autour de l’orgue, voici de bons ingrédients pour un concert placé dans l’intimité du Temple de Carouge, entouré des peintures murales et du travail d’orfèvre de la menuiserie qui orne ses murs.  Dans le prolongement du culte dominical, laissons place aux artistes, et notamment au titulaire de l’orgue du Temple, Marcello Giannini, grand improvisateur, pour continuer la méditation, pour prolonger l’émerveillement et nous nourrir de beauté.
Quelques œuvres instrumentales, notamment des trios, donneront à ce concert la variété et le dialogue avec la voix de la soliste.
 
Marjeta Iva Cerar, soprano
Marjeta Iva Cerar, a débuté sa formation de chant auprès de Barbara Tišler et Marta Močnik Pirc dans l’Institut St. Stanislas de Ljubljana en Slovénie.
Elle a poursuivi ses études auprès de Mateja Arnež Volčanšek au Conservatoire de musique et de ballet de Ljubljana.
Elle a participé à des masterclass en Slovénie, en Suisse ainsi qu’au Mozarteum Sommerakademie à Salzburg et Urbino Musica Antica.
Avec l’ensemble Aurion elle a été boursière de Fondazione Cini à Venise lors de masterclass de la musique de Matteo da Peruggia.
Jusqu’à présent, elle a chanté avec des formations musicales variées et dans des répertoires différents, comme par exemple, avec l’ensemble L’Arc et la Lyre dans un programme de musique baroque française.
En 2012, elle a gagné le premier prix lors du concours Bruna Špiler à Herceg Novi (Montenegro).
Durant ses études, Marjeta Iva Cerar s’est investie dans de nombreux projets musicaux, notamment en 2016, au rôle-titre lors de la création de l’opéra Desdemona écrite par compositeur Mathias Riise.
En 2017 elle s’est manifestée en tant que soliste dans le Requiem de Mozart avec la maitrise des chartreux à Lyon.
En mai 2018, elle a chanté la 4ème symphonie de Mahler avec l’orchestre de l’université de Ljubljana.
Elle chante régulièrement avec l’ensemble Cantatio à Genève.
Récemment, en juillet 2018, elle a chanté Stabat mater de Pergolesi à Chivasso en Italie sous la direction de maestro Luigi Paglieri.
Elle a fini les études de chant lyrique à la Haute école de musique dans la classe d’Alexander Mayr et de Gilles Cachemaille.
Actuellement, elle étudie le chant lyrique avec Juliette Galstian et elle continue la spécialisation en musique médiévale avec Francis Biggi et Anne Delafosse.

 

 

Marcelo Giannini, orgue
Marcelo Giannini est l’organiste titulaire du Temple de Carouge depuis le Vendredi Saint 1983.
Il a commencé ses études d’orgue et de clavecin au Brésil, son pays natal.,
Il a ensuite étudié avec Karl Richter à Munich avant de clore ses études au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève avec un Premier Prix de Virtuosité dans la classe d’orgue et d’improvisation de Lionel Rogg.
Il donne des récitals d’orgue dans plusieurs pays d’Europe, en Amérique du Sud, aux USA et en Malaisie et collabore comme organiste et claveciniste avec différentes formations : l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre Gulbenkian de Lisbonne et surtout avec l’Ensemble Vocal de Lausanne et le Chœur Gulbenkian de Lisbonne, dirigés par Michel Corboz, qu’il accompagne dans de nombreuses tournées en Europe, au Japon et aux USA.
Pendant de nombreuses années, il a dirigé la Chorale Faller à La Chaux-de-Fonds.
Avec cet ensemble, il a interprété quelques oeuvres majeures du répertoire sacré.
Plus récemment, il a interprété le Concerto pour orgue et orchestre de Poulenc avec l’Orchestre Symphonique de Berne sous la direction de Mario Venzago ainsi que la Symphonie avec orgue de Saint-Saëns avec le Malaysian Philharmonic Orchestra dirigé par Guillaume Tourniaire.
Il a enregistré divers CDs d’orgue en Suisse et au Brésil (œuvres de Bach, Franck, Reger et Alain).
Il a participé également à plusieurs enregistrements de l’Ensemble Vocal de Lausanne et de l’Orchestre de la Suisse Romande.
Il enseigne la basse continue et l’improvisation au Département de Musique Ancienne de la Haute Ecole de Musique de Genève.

 

 
Sena Choi, flûte
Sena Choi, flûtiste à bec a commencé ses études musicales à l’Université Nationale Coréenne des Arts (KNUA). Avant ses études officielles, elle avait déjà attiré l’attention avec plusieurs prix obtenus en Corée.
En 2011, elle a obtenu son Bachelor comme seconde meilleure étudiante du département musique. Après ses études en Corée, elle est entrée à L’Ecole Supérieure de Musique Catalunya à Barcelone, pour étudier avec Pedro Memelsdorff. En 2014, elle gagne le concours d’entrée du CNSMD de Lyon, où elle obtient un diplôme (Master d’Interprétation) dans la classe de Pierre Hamon.
Sena Choi a participé à plusieurs projets et concerts: « Les Rencontres des musiciens du Roubion 2017 », avec Patrick Beaugiraud, « Bach Cantata Series », avec Alfredo Bernardini, etc.
Elle a conclu son Master de Soliste à la Haute école de musique de Genève en 2013, dans la classe de Daniele Bragetti. Actuellement elle prépare un Master de Pédagogie Musicale et s’initie au hautbois baroque avec Patrick Beaugiruad. Elle donne des concerts en Suisse, en Espagne, et en Corée du Sud et intègre divers ensembles de musique ancienne.

 

Vanessa Monteventi, violon baroque
Vanessa Monteventi commence le violon et la flûte à bec à l’âge de 5 ans, au Conservatoire Populaire de Musique, Danse et Théâtre de Genève.
Après avoir obtenu son Certificat de fin d’études de flûte à bec et de violon, elle se tourne totalement vers la musique ancienne, et entre à la Haute École de Musique de Genève, en violon baroque dans la classe de Florence Malgoire, et en flûte à bec auprès de Gabriel Garrido et Daniele Bragetti.
Durant ses études, Vanessa a bénéficié des conseils de Riccardo Minasi, Stéphanie Paulet, Sophie Gent, Olivia Centurioni, Pavlo Beznosiuk, ou Pierre Hamon, dispensés lors de stages et de masterclasses.
Elle a également joué sous la direction de Barthold Kuijken, Gabriel Garrido, Leonardo García Alarcón, Enrico Gatti ou encore Florence Malgoire, avec qui elle a participé à un enregistrement pour le label Claves.
En juin 2015, elle a obtenu son diplôme de violon baroque (Master en Interprétation musicale – Concert), et a complété sa formation par un Master en Pédagogie musicale.
Vanessa se produit régulièrement comme violoniste et flûtiste avec des ensembles spécialisés dans la musique ancienne, en Suisse et à l’étranger.
Elle collabore notamment avec la Cappella Mediterranea, l’ensemble Cantatio, Genève Baroque, la Chapelle Vocale de Lausanne, Stradivaria (Nantes), ou Brandenburg Baroque Soloists (Londres).

 

Daniel de Morais, théorbe
Luthiste et Chef de choeur, Daniel de Morais, après ses études à la Haute école de Musique de Genève, poursuit une solide carrière internationale.
Il se produit régulièrement au sein de divers ensembles, dans les plus grands festivals de musique ancienne de l’Europe.
Il met à contribution sa vaste expérience de continuiste et de soliste, et compte à son actif plusieurs enregistrements CD pour la radio et la télévision.
Parmi ses concerts récents figurent Les Passions de l’Âme (Suisse), Elyma (Suisse), Pizzicar Galante (France), l’Ensemble vocal de Lausanne (Suisse), Ensemble le Damier (France), ainsi que des récitals soliste au sein des divers festivals dont le Festival de luth et théorbe (Genève) et le Festival de guitare de Bulle.
Daniel est cofondateur et directeur de l’Ensemble Mnemusik spécialisé dans l’interprétation de la musique ancienne.