CONCERTI

Oeuvres de Vivaldi, Haendel, Tartini et C. E. Bach

Giuliano Carmignola et L’Accademia dell’Annunciata (Italie) 

Eglise Sainte-Croix
Samedi 15 mai 21h

Giuliano Carmignola et le Festival Agapé
Suivre la trajectoire exceptionnelle de cet artiste brillant est un privilège dont le Festival Agapé bénéficie depuis 1996.
Surnommé par le magazine Gramophone « Prince » parmi les violonistes baroques, cet exceptionnel virtuose a reçu de très nombreuses distinctions, parcouru les salles du monde entier, joué avec les plus grands chefs (Abbado, Inbal, Sinopoli…), et collaboré avec les orchestres les plus prestigieux de la musique baroque.
 
Dans le cadre du Festival Agapé, il est venu à deux reprises dans les dernières années du XXe siècle avec les Sonatori Della Gioiosa Marca, un ensemble avec lequel il a réalisé de très nombreux enregistrements discographiques, et obtenu de nombreuses distinctions internationales.
Il a enchanté les auditeurs du festival en 2006, accompagné par le Venice Baroque Orchestra, et marqué ses auditeurs dans une version inoubliable des Quatre Saisons deVivaldi, avec le prestigieux Concerto Köln en 2017.
 
Giuliano Carmignola et l’ensemble baroque Accademia dell’Annunciata
Au rythme des nombreux enregistrements discographiques qu’il a réalisés avec des firmes telles que Sony Classical et Deutsche Grammophon, Giuliano Carmignola a initié récemment une nouvelle collaboration avec un ensemble italien formé en 2009 : L’Accademia dell’Annunciata.
Ainsi réunis, ils ont contribué à faire connaître au public Felice Giardini, un compositeur baroque qui est né à Turin et qui a voyagé à travers toute l’Europe, en Allemagne (Berlin), puis en Angleterre (Londres), avant de s’expatrier en Russie (Saint-Petersbourg). 
L’enregistrement de ses six concerto sous le titre Un italien à Londres a été salué par la critique spécialisée et a obtenu la première distinction du Magazine Amadeus.
 
D’autres répertoires pour Agapé 2021
Riccardo Doni, fondateur de l’Accademia dell’Annunciata est également un musicologue averti, toujours en recherche de nouveaux répertoires à explorer.
Portés par une série de concerts en Italie, durant toute la saison automnale de 2020, Giuliano Carmignola et Riccardo Doni, à la tête de son ensemble, ont pu aborder un répertoire  moins connu du grand public, mais pourtant d’une rare beauté.
Ainsi, le Concerto en La majeur de Tartini, un compositeur italien qui a eu une carrière très mouvementée, et surtout le Concerto en ré mineur de Carl Philipp Emanuel Bach, deux oeuvres très exigeantes du point de vue technique et inscrites au répertoire du prochain concert que donneront Giuliano Carmignola et Riccardo Doni dans le cadre du Festival Agapé.
Des œuvres exigeant une performance technique de haut niveau et une expressivité raffinée, c’est bien ce que ces interprètes ont inscrit à leur programme, dans un jeu  instrumental visant l’excellence.